autres-polluantsL’air pollué contient souvent des centaines de polluants. Seuls quelques-uns sont mesurés comme indicateurs caractéristiques de certaines sources de pollution, ou du fait de leur nocivité particulière.

L’ammoniac NH3

est un polluant essentiellement agricole, émis lors de l’épandage des lisiers provenant des élevages d’animaux, mais aussi lors de la fabrication des engrais ammoniaqués. Il a une action irritante sur les muqueuses de l’organisme.

 

Le sulfure d’hydrogène H2S

est facilement reconnaissable, à très faible concentration, à son odeur “d’oeuf pourri“, qui disparaît à plus forte teneur. Il se forme par fermentation anaérobie des substances organiques.

L’acide chlorhydrique HCl

provient notamment de l'incinération des ordures ménagères (contenant entre autres des matières plastiques et papiers riches en chlore), de la combustion du charbon et de certaines activités industrielles. Ce polluant contribue à l'acidification de l'air.

Les pesticides ou produits “phytosanitaires”

La France occupe la deuxième place mondiale pour le volume de produits phytosanitaires utilisés. Une grande partie n’atteint pas la cible prévue et se retrouve dans l’air, dans l’eau… Les études de pesticides dans l’air se multiplient et ce sont plusieurs dizaines de pesticides qui peuvent être recherchés même si les techniques utilisées sont prospectives.

LES REPERES

  • mg/m3 : milligramme/m3 (millième de gramme de polluant par mètre cube d'air)
  • µg/m3 : microgramme/m3(millionième de gramme de polluant par mètre cube d'air)
  • ng/m3 : nanogramme/m3(milliardième de gramme de polluant par mètre cube d'air)