Haut
Gwadair surveillance qualité air guadeloupe

Surveillance de la qualité de l'air

En Guadeloupe

Réseau régional de surveillance des sites impactés par les échouages des sargasses.
Le Black Carbon, QU'EST-CE QUE C'EST ?

 

Autrement appelé carbone noir ou carbone suie, le black carbon (BC) est un composé constitué de carbone dont la couleur noire absorbe le rayonnement lumineux et est ensuite restituée sous forme de chaleur.
De 100 à 5000 fois plus petit que le diamètre d’un cheveu, cette particule ultra-fine est produite lors de la combustion incomplète de combustibles fossiles, ou de biomasse. Par conséquent, quand vous utilisez votre voiture à l'essence ou au diesel, ou brûlez du bois, vous produisez du carbone noir.

Par sa petite taille, entre 20 et 150 nanomètres (ou millionième de millimètre), le carbone suie peut potentiellement passer dans le sang, se révélant dangereux pour la santé humaine ( et notamment les populations à risques, c'est-à-dire : les enfants, les personnes âgées, les asthmatiques, ...).

 

 "Il est difficile de recommander des mesures qui peuvent être prises pour limiter l’exposition au carbone suie des particules de l’air ambiant. Néanmoins, il est possible d’ajuster les politiques publiques si l’on arrive à montrer quels sont les polluants les plus nocifs dans la pollution de l’air." 

 

Malgré sa dangerosité pour l'Homme, il peut être considéré comme un allié de taille dans la lutte contre la pollution de l’air. En effet, le carbone suie permet d’estimer beaucoup plus facilement et efficacement la qualité de l’air car il suffit de l'analyser pour connaître la concentration des autres polluants.

Selon une étude bruxelloise, il existe des corrélations entre les concentrations de carbone noir et d'autres polluants présents dans le trafic routier. La mesure du BC permet de déduire les concentrations de plusieurs polluants à partir des mesures du carbone noir. Il est donc un très bon indicateur des polluants du trafic routier. 
 
 Depuis peu, Gwad'Air s'est doté d'un aethalomètre multi-longueur d'onde AE33 dans l'air ambiant. Actuellement, l'Observatoire effectue les derniers ajustements afin que l'appareil de mesure soit effectif pour 2022.

 

 

La qualité de l’air est un enjeu majeur pour la santé et l'environnement. Cela nécessite des actions ambitieuses, au niveau international comme au niveau local, et dans tous les secteurs d’activités.
L’État, les collectivités territoriales, les entreprises, les associations, l’Education Nationale, les citoyens, …doivent conjuguer leurs efforts pour garantir à chacun le droit de respirer un air qui ne nuise pas à sa santé (loi LAURE). C’est dans ce cadre que Gwad’Air, l’observatoire de surveillance de la qualité de l’air en Guadeloupe et à Saint-Martin a été créé, le 30 novembre 2000 et agréé par le Ministère de l’Environnement du Développement Durable et de l’Energie. Cela fait donc 21 ans maintenant que l’Observatoire a vu le jour. Dès son origine, il avait pour but d’assurer 5 missions principales, c’est-à-dire :
  • Mesurer et surveiller
  • Prévoir et alerter
  • Etudier et comprendre
  • Informer et sensibiliser
  • Accompagner

 

La qualité de l’air : un enjeu global majeur.
Parce que les enjeux environnementaux (climatiques), économiques et sociétaux ne sont pas dissociables des enjeux de santé publique liés aux polluants atmosphériques, Gwad’Air, avec la collaboration de divers partenaires (Réseaux des Observatoires de Guadeloupe, Associations qui œuvrent pour la Santé publique et les divers partenaires …), met en œuvre une approche transversale air-climat-énergie-santé qui permet d’assurer la cohérence des actions menées en faveur de la reconquête de la qualité de l’air.

 

L’expertise de l’AASQA au service de l’intérêt général et des territoires.
L’Observatoire intervient aussi au côté des collectivités et des services de l’État dans l’élaboration de nombreux outils de planification territoriale (PCAET, SRADDET, PPA, PLUi, PDU, SCoT) et évalue la réalité d’un territoire donné en matière d’émission de polluants réglementés et l’efficacité des actions de réduction d’émissions polluantes ou de réduction de l’exposition des populations à la pollution. C’est d’ailleurs avec la loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte, que la dimension « qualité de l’air » a été rajoutée, et a ainsi pu voir le champ d’action des collectivités élargi.
Ainsi, c’est un ensemble de dispositions qui sont mises en place afin de permettre notre territoire d’atteindre ses objectifs ambitieux notamment en matière d’information, de sensibilisation et d’amélioration de la qualité de l’air. Alors, à l’occasion de l’anniversaire de Gwad’Air, bien que les contextes sanitaire et social n’aient pas été favorables à l’organisation d’un événement en présentiel, le président de Gwad'Air a tenu à marquer le coup et, par le biais de ce webinaire, présenter la manière dont s’articule à la fois les missions de Gwad’Air et les problématiques locales liées à la qualité de l’air sur notre territoire.
 

 

 

L'observatoire régional de surveillance de la qualité de l'air en Guadeloupe et à Saint-Martin recrute :

Lire la suite...

🌋[IMMERGE]🌋

La Guadeloupe est fortement exposée aux aérosols naturels, parmi lesquels les aérosols d'origine volcanique et saharienne qui peuvent avoir un impact environnemental et sanitaire important sur le territoire guadeloupéen et ses habitants.

Dans le cadre du projet IMMERGE (Impact multi-environnemental des retombées volcaniques et sahariennes en Guadeloupe), Gwad’Air mandaté par l’@OVSG-IPGP a réalisé la sixième campagne de suivi des niveaux de concentrations en H2S et en SO2 du 08 novembre au 16 novembre 2021.

 

station et affiche

 

L'unité de mesure est installée au sein de la Faculté Roger TOUMSON de Saint-Claude (UFR Sciences Exactes et Naturelles de l'Université des Antilles) pour une durée d'une semaine.Pour permettre de renforcer l’implication citoyenne et d’améliorer ainsi les modélisations relatives à la dispersion du panache de La Soufrière au niveau de St Claude, un questionnaire destiné à recenser les témoignages de la population sur les ressentis des odeurs soufrées est déployé sur la page Facebook d’Immerge https://www.facebook.com/immerge.guadeloupe , et / ou via le lien : https://framaforms.org/questionnaire-sur-le-ressenti-des-emanations-gazeuses-de-la-soufriere-1623244259.

Tout le long du mois d'octobre, une campagne de sensibilisation autour de la thématique de l' "Air intérieur et santé" a été menée par Orange Caraïbes et les associations de surveillance de la qualité de l'air (AASQA) des Antilles-Guyane dont Gwad'Air afin de sensibiliser les salariés et clients de l'entreprise sur la problématique de la qualité de l'air intérieur.
Au programme : un Webin'Air et des vidéos de sensibilisation à la préservation de la qualité de l'air que nous respirons.
Ainsi, ATMO Guyane, Madinin'Air et Gwad'Air ont pu vous proposer 3 capsules vidéos que vous pouvez retrouver sur nos réseaux : 
 
Cette 7ème édition de la JNQA a été l'occasion de faire émerger une belle collaboration entre Orange Caraibes, Atmo Guyane, Madininair et Gwad'air.

JNQA vignette RS BAT

 

🎊 A l’occasion de la journée nationale de la #qualitéair #JournéeAir le 14 octobre 2021, nous vous proposons durant toute la semaine des gestes simples 🌱 et accessibles à tous qui améliorent l’air que nous respirons 💨.

Vous aurez l'occasion de découvrir les nouveaux formats des cartes annuelles des principaux polluants réglementés en Guadeloupe . 
Des surprises suivront... 😀 

 

Retrouvez sous sur :

 

Linked In : https://fr.linkedin.com/company/gwad-air
Facebook : https://www.facebook.com/GWADAIR971/

Twitter : https://twitter.com/GWADAIR971

Instagram : https://www.instagram.com/gwadair_971/

 

 

 

🌋[IMMERGE]🌋

La Guadeloupe est fortement exposée aux aérosols naturels, parmi lesquels les aérosols d'origine volcanique et saharienne qui peuvent avoir un impact environnemental et sanitaire important sur le territoire guadeloupéen et ses habitants.

 

Dans le cadre du projet IMMERGE (Impact multi-environnemental des retombées volcaniques et sahariennes en Guadeloupe), Gwad’Air mandaté par l’@OVSG-IPGP réalise la cinquième campagne de suivi des niveaux de concentrations en H2S et en SO2 du 04 octobre au 11 octobre 2021

 

 

station et affiche

L'unité de mesure est installée au sein de la Faculté Roger TOUMSON de Saint-Claude (UFR Sciences Exactes et Naturelles de l'Université des Antilles) pour une durée d'une semaine.

 

Pour permettre de renforcer l’implication citoyenne et d’améliorer ainsi les modélisations relatives à la dispersion du panache de La Soufrière au niveau de St Claude, un questionnaire destiné à recenser les témoignages de la population sur les ressentis des odeurs soufrées est déployé sur la page Facebook d’Immerge https://www.facebook.com/immerge.guadeloupe , et / ou via le lien : https://framaforms.org/questionnaire-sur-le-ressenti-des-emanations-gazeuses-de-la-soufriere-1623244259.

 

 

 

 

 

A PROPOS

gwadair surveillance qualité air guadeloupe

GWAD'AIR est l'Association Agréée de Surveillance de la Qualité de l'Air en Guadeloupe.

 

Sa création est liée à la Loi sur l'Air et l'Utilisation Rationnelle de l’Énergie (LAURE) du 30 décembre 1996, qui reconnaît à chacun le droit de respirer un air qui ne nuise pas à sa santé..

SUIVEZ NOUS
NOUS CONTACTER

GWAD'AIR

9, lotissement Vince, Arnouville - 97170 PETIT-BOURG
GUADELOUPE

Tél : 0590 32 32 90 
email : info@gwadair.fr