Haut
Gwadair surveillance qualité air guadeloupe

Surveillance de la qualité de l'air

En Guadeloupe

Indice Atmo08 Jul 2020
Aujourd'hui
Niveau alerte
Demain
Réseau régional de surveillance des sites impactés par les échouages des sargasses.
L'épisode de brumes de poussières désertiques continue de dégrader la qualité de l'air en contribuant à l’augmentation des concentrations en particules fines PM10.

Lire la suite...

Dans le cadre de de son Programme Régional de Surveillance de la Qualité de l'Air, Gwad'Air entame une campagne de mesure au sein de l’école élémentaire de Sainte-Marie à Capesterre-Belle-Eau.

Lire la suite...

 

L’observatoire régional de surveillance de la qualité de l’air en Guadeloupe et à Saint-Martin, Gwad’Air, recherche un ou une technicien(ne) de maintenance et d’exploitation du matériel de mesure en CDI. 

Consultez l'offre

Depuis quelques jours, l'ensemble de l'arc antillais, et singulièrement l'archipel Guadeloupéen est impacté par un épisode de brumes de sable d'une densité remarquable.

 

brumes

 

L'élévation des niveaux de particules fines dans l'atmosphère découlant de ce phénomène a pour conséquence de considérablement dégrader la qualité de l'air. Gwad'Air vous permet de suivre l'impact de cet épisode de brumes sur les concentrations en particules PM10 dès son arrivée sur notre Département. 

 

Episode de pollution du 19 au 23 juin 2020 Evolution des concentrations horaires en PM10

 

Dès le vendredi 19 juin, le niveau orange de pollution aux particules fines PM10 est déclenché pour la Région Guadeloupe.

A partir du dimanche 21 juin, Gwad'Air a observé une intensification du phénomène naturel de brumes de sable. L'observatoire a ainsi mesuré des concentrations journalières en particules fines PM10 de 170 µg/m3 sur la station de Pointe-à-Pitre et 182 µg/m3 sur la station de Basse-Terre. 

Le seuil d'alerte des PM10 de 80 µg/m3 étant dépassé, le niveau rouge de pollution a été déclenché par la Préfecture de Guadeloupe. 

Les niveaux maximums en PM10 observés depuis le début de l'épisode de brumes s'élèvent à 304 µg/m3 sur la station de Pointe-à-Pitre et 316 µg/m3 à Basse-Terre ce lundi 22 juin. Au cours de la journée, les moyennes horaires en particules ont dépassés les 450 µg/m3.

Ce mardi 23 juin, le dépassement du seuil 80 µg/m3 est toujours effectif sur l'ensemble du territoire. La procédure d'alerte qui équivaut au niveau rouge de pollution relative aux particules fines PM10 est donc maintenue sur notre département.

 

Pour connaître les bons gestes à adopter lors de cet episode exceptionnel de brumes de sable, nous vous invitons à cliquer ici

 

 

µg/m3 : microgrammes par mètre cube 

 EPISODE DE POLLUTION AUX PARTICULES FINES PM10 DES 26 ET 27 JUIN 2020

Face à la préoccupation du public sur les questions de qualité de l’air durant l'épisode exceptionnel de brumes de sable sur la Guadeloupe, Gwad'Air met à disposition les cartes de pollution produites pour les particules fines PM10 sur 48H. 
Ces cartes issues de la plateforme nationale de prévision PREV'AIR, intègrent des simulations numériques et observations recueillies pour prédire et cartographier les concentrations de polluants atmosphériques réglementés, dont les PM10.

Afin de visualiser l’intensité du phénomène, l’échelle des concentrations est étendue jusqu’à 300 microgrammes par mètre cube.

Gwad'Air vous invite à visualiser l'évolution des concentrations horaires en PM10 en cliquant : ici

Depuis quelques jours, un épisode exceptionnel de brumes de sable entraine une importante dégradation de la qualité de l'air. Afin de se protéger contre la pollution, Gwad'Air vous propose des gestes simples à adopter lors d'un épisode de pollution aux particules fines PM10 (en cas de dépassement du seuil d'alerte).

Population vulnérable : Femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques

Population sensible : Personnes se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics (par exemple : personnes diabétiques, personnes immunodéprimées, personnes souffrant d'affections neurologiques

Population vulnérable et sensible :

En cas de gêne respiratoire ou cardiaque, prendre conseil auprès d'un professionnel de santé,

Privilégier des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d'effort,

Prendre conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement médical doit être adapté le cas échéant.

Éviter les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe,

Éviter les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air qu'à l'intérieur,

Reporter les activités qui demandent le plus d'effort.

 

Pour les jeunes enfants (O à 6 ans), les écoliers, les collégiens et les lycéens :

 

Interdire les activités sportives à l'extérieur dans les établissements d'enseignement primaire et secondaire

Pour les jeunes enfants, interdire les activités sportives à l'extérieur et à l'intérieur.


Pour la population générale :

 

Réduire les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions).

En cas de gêne respiratoire ou cardiaque, prendre conseil auprès d'un professionnel de santé

 

De manière générale :

 

Se renseigner sur la qualité de l'air dans la région sur le site de Gwad’Air (www.gwadair.fr),

Des recommandations sanitaires complémentaires sont rendues disponibles sur le site de l'agence régionale de santé de Guadeloupe : www.guadeloupe.ars.sante.fr

Parce que nous respirons en moyenne 15000 litres d'air par jour, protégeons le.

Lire la suite...

Les parents doivent redoubler d’imagination pour s’occuper de leurs enfants en cette période spécifique ou la plupart des etablissements scolaires ne reouvriront pas avant le mois de septembre en Guadeloupe.

 

Voici 10 idées pour faire passer aux petits et grands le temps intelligemment en s’amusant et pour devenir imbattables sur la qualité de l’air.

Lire la suite...

L’ESSENTIEL :
 
• Le confinement a eu un impact positif sur la qualité de l’air grâce à la diminution de certaines sources de pollution ;
• Déconfinement et préservation de la qualité de l’air ne sont pas incompatibles grâce, entre autres, aux mobilités actives facilitant la distanciation physique et bonnes pour la santé et la qualité de l’air ;
• Les automobilistes dans l’habitacle de leur voiture sont plus exposés à la pollution de l’air que les cyclistes et les piétons ;
• Plusieurs études montrent une aggravation des pathologies du COVID-19 liée au niveau de pollution de l’air ;
• La problématique de la qualité de l’air doit rester une préoccupation permanente pour « le monde d’après ».
 
 
A PROPOS

gwadair surveillance qualité air guadeloupe

GWAD'AIR est l'Association Agréée de Surveillance de la Qualité de l'Air en Guadeloupe.

 

Sa création est liée à la Loi sur l'Air et l'Utilisation Rationnelle de l’Énergie (LAURE) du 30 décembre 1996, qui reconnaît à chacun le droit de respirer un air qui ne nuise pas à sa santé..

SUIVEZ NOUS
NOUS CONTACTER

GWAD'AIR

9, lotissement Vince, Arnouville - 97170 PETIT-BOURG
GUADELOUPE

Tél : 0590 32 32 90 
email : info@gwadair.fr