Nouvel épisode de brumes de sables.

 

 

 Les poussières désertiques en provenance de l'Afrique élèvent les niveaux de concentrations en particules fines PM10 présentes dans l'air ambiant.

Ce lundi 23 mai 2016, la concentration moyenne calculée à 12h à Baie-Mahault, était de 69 µg/m3, dépassant ainsi le seuil d'information et de recommandation relatif de 50 µg/m3 relatif au PM10.

Par conséquent, le niveau orange d'alerte est déclenché par GWAD'AIR.

Le communiqué de presse est téléchargeable ICI.