Le brume de poussières désertiques  se dissipe progressivement mais continue

de dégrader la qualité de l'air ambiant sur l'ensemble du territoire.
La concentration journalière en particules fines PM10 a dépassé le seuil d'information et de recommandation fixé à 50 microgrammes par mètre cube sur 24 heures.

Par conséquent, le niveau rouge  a été maintenu ce jeudi 09 août 2018. 

Le communiqué de presse est téléchargeable ICI.