Depuis quelques jours, l'ensemble de l'arc antillais, et singulièrement l'archipel Guadeloupéen est impacté par un épisode de brumes de sable d'une densité remarquable.

 

brumes

 

L'élévation des niveaux de particules fines dans l'atmosphère découlant de ce phénomène a pour conséquence de considérablement dégrader la qualité de l'air. Gwad'Air vous permet de suivre l'impact de cet épisode de brumes sur les concentrations en particules PM10 dès son arrivée sur notre Département. 

 

Episode de pollution du 19 au 23 juin 2020 Evolution des concentrations horaires en PM10

 

Dès le vendredi 19 juin, le niveau orange de pollution aux particules fines PM10 est déclenché pour la Région Guadeloupe.

A partir du dimanche 21 juin, Gwad'Air a observé une intensification du phénomène naturel de brumes de sable. L'observatoire a ainsi mesuré des concentrations journalières en particules fines PM10 de 170 µg/m3 sur la station de Pointe-à-Pitre et 182 µg/m3 sur la station de Basse-Terre. 

Le seuil d'alerte des PM10 de 80 µg/m3 étant dépassé, le niveau rouge de pollution a été déclenché par la Préfecture de Guadeloupe. 

Les niveaux maximums en PM10 observés depuis le début de l'épisode de brumes s'élèvent à 304 µg/m3 sur la station de Pointe-à-Pitre et 316 µg/m3 à Basse-Terre ce lundi 22 juin. Au cours de la journée, les moyennes horaires en particules ont dépassés les 450 µg/m3.

Ce mardi 23 juin, le dépassement du seuil 80 µg/m3 est toujours effectif sur l'ensemble du territoire. La procédure d'alerte qui équivaut au niveau rouge de pollution relative aux particules fines PM10 est donc maintenue sur notre département.

 

Pour connaître les bons gestes à adopter lors de cet episode exceptionnel de brumes de sable, nous vous invitons à cliquer ici

 

 

µg/m3 : microgrammes par mètre cube