Ce vendredi 5 novembre 2021, en présence de la Préfecture de Saint-Martin et Saint-Barthélémy, la Collectivité de Saint-Martin et de la DEAL, Gwad’Air a inauguré la toute première station fixe de surveillance de la qualité de l’air, à Marigot, dans le parking de la Préfecture. Ce lieu d’implantation a été choisi car il est représentatif de l’exposition globale de la pollution atmosphérique, conformément à la règlementation en vigueur.

 

  • Cette station a pour mission d’évaluer la pollution atmosphérique à laquelle est exposée la population saint-martinoise (c'est-à-dire la pollution atmosphérique générée par les activités humaines telles que le trafic automobile et les activités industrielles, ainsi que la pollution de l’air d’origine naturelle, notamment liée aux brumes de sable). Ces polluants atmosphériques réglementés c’est-à-dire l’Oxyde d’azote NOx et NO2, les particules fines PM10 et PM 2,5 et l’Ozone O3 sont mesurés en continu et comparés aux seuils réglementaires définis au niveau national pour la protection de la santé humaine.
Cependant, il ne s'agit pas de sectoriser les émissions de polluants dans l’air ambiant ; le travail de sectorisation des émissions relève d’une autre expertise et mobilise des moyens d’analyse différents.

 

L'inauguration de cette station est le symbole du partenariat que l'Observatoire Gwad'Air a su tisser jusqu’à ce jour. Il est aussi la preuve de l’engagement de la Préfecture de Saint-Barthélemy et Saint-Martin, de la DEAL, de leur engagement et de leur sensibilité aux problématiques environnementales majeures.

 

 

Screenshot 20211108 155615

Yasmine MORICE (directrice adjointe de Gwad'Air), Nicolas DE FONTENAY (Président de Gwad'Air), Pascale ALIX-LABORDE (élue de la Collectivité de Saint-Martin), Mikael Doré (secrétaire général de la Préfecture de Saint-Martin et Saint-Barthélémy).