Le Black Carbon, QU'EST-CE QUE C'EST ?

 

Autrement appelé carbone noir ou carbone suie, le black carbon (BC) est un composé constitué de carbone dont la couleur noire absorbe le rayonnement lumineux et est ensuite restituée sous forme de chaleur.
De 100 à 5000 fois plus petit que le diamètre d’un cheveu, cette particule ultra-fine est produite lors de la combustion incomplète de combustibles fossiles, ou de biomasse. Par conséquent, quand vous utilisez votre voiture à l'essence ou au diesel, ou brûlez du bois, vous produisez du carbone noir.

Par sa petite taille, entre 20 et 150 nanomètres (ou millionième de millimètre), le carbone suie peut potentiellement passer dans le sang, se révélant dangereux pour la santé humaine ( et notamment les populations à risques, c'est-à-dire : les enfants, les personnes âgées, les asthmatiques, ...).

 

 "Il est difficile de recommander des mesures qui peuvent être prises pour limiter l’exposition au carbone suie des particules de l’air ambiant. Néanmoins, il est possible d’ajuster les politiques publiques si l’on arrive à montrer quels sont les polluants les plus nocifs dans la pollution de l’air." 

 

Malgré sa dangerosité pour l'Homme, il peut être considéré comme un allié de taille dans la lutte contre la pollution de l’air. En effet, le carbone suie permet d’estimer beaucoup plus facilement et efficacement la qualité de l’air car il suffit de l'analyser pour connaître la concentration des autres polluants.

Selon une étude bruxelloise, il existe des corrélations entre les concentrations de carbone noir et d'autres polluants présents dans le trafic routier. La mesure du BC permet de déduire les concentrations de plusieurs polluants à partir des mesures du carbone noir. Il est donc un très bon indicateur des polluants du trafic routier. 
 
 Depuis peu, Gwad'Air s'est doté d'un aethalomètre multi-longueur d'onde AE33 dans l'air ambiant. Actuellement, l'Observatoire effectue les derniers ajustements afin que l'appareil de mesure soit effectif pour 2022.