La qualité de l’air est un enjeu majeur pour la santé et l'environnement. Cela nécessite des actions ambitieuses, au niveau international comme au niveau local, et dans tous les secteurs d’activités.
L’État, les collectivités territoriales, les entreprises, les associations, l’Education Nationale, les citoyens, …doivent conjuguer leurs efforts pour garantir à chacun le droit de respirer un air qui ne nuise pas à sa santé (loi LAURE). C’est dans ce cadre que Gwad’Air, l’observatoire de surveillance de la qualité de l’air en Guadeloupe et à Saint-Martin a été créé, le 30 novembre 2000 et agréé par le Ministère de l’Environnement du Développement Durable et de l’Energie. Cela fait donc 21 ans maintenant que l’Observatoire a vu le jour. Dès son origine, il avait pour but d’assurer 5 missions principales, c’est-à-dire :
  • Mesurer et surveiller
  • Prévoir et alerter
  • Etudier et comprendre
  • Informer et sensibiliser
  • Accompagner

 

La qualité de l’air : un enjeu global majeur.
Parce que les enjeux environnementaux (climatiques), économiques et sociétaux ne sont pas dissociables des enjeux de santé publique liés aux polluants atmosphériques, Gwad’Air, avec la collaboration de divers partenaires (Réseaux des Observatoires de Guadeloupe, Associations qui œuvrent pour la Santé publique et les divers partenaires …), met en œuvre une approche transversale air-climat-énergie-santé qui permet d’assurer la cohérence des actions menées en faveur de la reconquête de la qualité de l’air.

 

L’expertise de l’AASQA au service de l’intérêt général et des territoires.
L’Observatoire intervient aussi au côté des collectivités et des services de l’État dans l’élaboration de nombreux outils de planification territoriale (PCAET, SRADDET, PPA, PLUi, PDU, SCoT) et évalue la réalité d’un territoire donné en matière d’émission de polluants réglementés et l’efficacité des actions de réduction d’émissions polluantes ou de réduction de l’exposition des populations à la pollution. C’est d’ailleurs avec la loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte, que la dimension « qualité de l’air » a été rajoutée, et a ainsi pu voir le champ d’action des collectivités élargi.
Ainsi, c’est un ensemble de dispositions qui sont mises en place afin de permettre notre territoire d’atteindre ses objectifs ambitieux notamment en matière d’information, de sensibilisation et d’amélioration de la qualité de l’air. Alors, à l’occasion de l’anniversaire de Gwad’Air, bien que les contextes sanitaire et social n’aient pas été favorables à l’organisation d’un événement en présentiel, le président de Gwad'Air a tenu à marquer le coup et, par le biais de ce webinaire, présenter la manière dont s’articule à la fois les missions de Gwad’Air et les problématiques locales liées à la qualité de l’air sur notre territoire.